Un chromosome supplémentaire derrière le mystère de la détermination du sexe des poissons de la grotte Pachón !

Communiqué de presse

Une collaboration internationale coordonnée par INRAE, le CNRS et l’Université Paris-Saclay, et impliquant notamment l'Institut des Neurosciences Paris-Saclay (NeuroPSI1) montre pour la première fois chez un vertébré qu’un chromosome non-essentiel, appelé chromosome B, détermine le sexe des poissons cavernicoles de Pachón, une espèce qui sert de modèle d’étude pour l’évolution en milieu souterrain.

Ces résultats, publiés le 7 septembre dans la revue Current Biology, décrivent un nouveau système de détermination du sexe chez les poissons, un apport majeur en biologie évolutive.

  • 1. CNRS/UPSaclay
Bibliographie

A supernumerary “B-sex” chromosome drives male sex determination in the Pachón cavefish, Astyanax mexicanus. Boudjema Imarazene, et al. Current Biology September 07, 2021. DOI:https://doi.org/10.1016/j.cub.2021.08.030

Contact chercheur :

Sylvie Rétaux, directrice de recherche CNRS à l'Institut NeuroPSI