Inauguration du SIRTA, le nouvel observatoire de recherche atmosphérique francilien

Communiqué de presse Terre et environnement

Le Site instrumental de recherche par télédétection (SIRTA), infrastructure portée par l’Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL1), fruit de la collaboration entre le CNRS, l’École Polytechnique et la Région Ile-de-France, a été inauguré ce vendredi 17 septembre 2021. Ce site instrumental, dédié à la recherche et à l’enseignement, sera également ouvert au grand public qui pourra y découvrir les sciences du climat et de l’environnement à travers des actions pédagogiques. Ce projet immobilier a reçu le soutien de la Société du Grand Paris, de la Fondation de l’École polytechnique, d’EDF R&D et de l’Université Versailles Saint-Quentin.

  • 1. Fédération de 8 laboratoires de recherche franciliens (CNRS/École Polytechnique/Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ)/CEA/Sorbonne Université/IRD/École des ponts ParisTech/Université Paris-Saclay)

Cet observatoire de recherche atmosphérique est un site d'expérimentation national dédié à la recherche sur le climat et l’environnement. Il constitue l’un des rares sites en Europe offrant l’instrumentation, les installations, et les capacités d’accueil nécessaires pour étudier les processus physico-chimiques atmosphériques, de la surface au sommet de la troposphère, en passant par la couche limite, pour mieux comprendre les rétroactions climatiques aux échelles régionales et décennales, évaluer les modèles atmosphériques (climat, météo, chimie-transport) et valider les observations spatiales.

Ayant pour objectif de soutenir la recherche scientifique dans le domaine de la climatologie, les nouveaux équipements du SIRTA permettront de mieux comprendre, anticiper et prévoir les canicules et les pics de pollution ainsi que de trouver des solutions innovantes pour la production électrique renouvelable. Ils permettront ainsi de renforcer la construction de l’infrastructure de recherche européenne ACTRIS (aerosol, clouds and trace gases research infrastructure), dont le SIRTA est une composante majeure.

Le SIRTA fédère les recherches et les enseignements expérimentaux réalisés par des laboratoires de la région francilienne dans les domaines de l’instrumentation et des mesures atmosphériques. Il constitue un outil de référence aux niveaux européen et international et représente une base de données de plusieurs dizaines de variables atmosphériques enregistrées sur près de 20 ans.

Fondé en 1999 à l'initiative de l’Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL), et autrefois hébergé au sein du Laboratoire de météorologie dynamique (LMD2), le SIRTA s’étend désormais sur une parcelle de 2,5 ha située au Nord du lac sur le campus de l'École polytechnique. La nouvelle infrastructure comprend notamment un bâtiment observatoire dédié et emblématique de 600 m2 doté d’un toit terrasse instrumental de 450 m².

Ce nouvel aménagement a permis de sanctuariser une zone naturelle d’une quarantaine d’hectares autour de l’observatoire, indispensable pour la qualité et la représentativité des mesures. La nouvelle infrastructure fournit un cadre pérenne pour accueillir l’instrumentation historique de l’observatoire et permet l’installation de nouveaux instruments de mesures de haute technologie (mât de 50 m, lidar, éoliennes, panneaux solaires, etc.).

Accessible à tous, le site permettra également d’informer le grand public à travers des visites, des conférences et des débats.

Ce projet a reçu le soutien de la Société du Grand Paris, d’EDF R&D, de l’Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines (UVSQ) et de la Fondation de l’École polytechnique, grâce à la mobilisation des anciens élèves de la promotion X 1977 qui ont organisé une collecte de fonds spécifique pour financer ce projet, et de Daniel Rigny (X 1989), Grand donateur de l’X.

  • 2. École Polytechnique/CNRS/ENS Paris/Sorbonne Université

Chiffres clés du SIRTA :

  • Création en 1999, plus de 20 ans de recherches et d’enseignements expérimentaux
  • 150 instruments
  • 18 laboratoires membres
  • 1 000 interventions par an
  • 750 étudiants par an
  • Plus de 320 publications scientifiques depuis 1999
  • 60 campagnes de mesures et tests instrumentaux
  • 16 To de données, 15 millions de fichiers, 7 millions d’heures de données enregistrées de haute qualité
  • 80 flux de donnée et environ 600 fichiers par jours
  • 18 workshops scientifiques
Site instrumental de recherche par télédétection (SIRTA), infrastructure portée par l’Institut Pierre-Simon Laplace (IPSL), fruit de la collaboration entre le CNRS, l’École polytechnique et la Région Ile-de-France, à Palaiseau